La réparation des bétons sur les sites industriels

Réhabilitation du site TERRENA à Saint-Gildas-des-Bois

Le site TERRENA de Saint Gildas-des-Bois est une coopérative spécialisée notamment dans la nutrition animale. Le site composé de cellules de stockage en béton armé présentait d’important désordres structurels en extérieur.
Différentes solutions de réparation ont été proposées par Freyssinet France, pour lesquelles plusieurs types de purges de béton ont été nécessaires. L’ Hydrodémolition est apparue comme l’unique solution en termes de rapidité et de fiabilité des démolitions exigées par l’entreprise de réparation. Un cycle « purge/réparation » maîtrisé sur chantier qui a permis de traiter 40m3 de béton en 55 jours d’activité.

Le renouvellement des rails SNCF du Technicentre de Tours

Afin d’améliorer leur installation de maintenance des rames automotrices, le Technicentre de la SNCF a dû procéder au renouvellement des voies du hangar principal « atelier ». 50ml de rails ancrés dans deux longrines en BA devaient être déposés tout en préservant l’intégrité des platines d’ancrage et les armatures de la dalle. 

L’Hydrodémolition est la seule méthode qui permet la démolition du béton tout en préservant les aciers existants et en évitant toute vibration à la structure. Une fiabilité de la technique qui a permis à l’entreprise de travaux ferroviaire de se reprendre sur la structure sans endommagement collatéral à la démolition.

Une solution clé en main pour la SNCF, intégrant en plus des travaux d’Hydrodémolition, la mise en place des protections, la récupération des effluents et des cuttings de démolition.

Une fiabilité de la technique qui a permis à l’entreprise de travaux ferroviaire de se reprendre sur la structure existante

La reprise des massifs de fondations pour les sites éoliens

La production éolienne répond à des exigences très élevées et à un cadre normatif strict en matière de génie civil. Les ouvrages construits sont souvent densément ferraillés avec des formulations béton qui accroissent la résistance des bétons. Dans de telles conditions, lorsqu’une non-conformité est constatée, l’Hydrodémolition est souvent la seule issue à la reprise du génie civil. Dernièrement THP est intervenue sur deux sites dans l’Ouest de la France, afin de reprendre plusieurs massifs d’éoliennes.

Des solutions robotisées, mécanisées ou manuelles permettent de répondre en s’adaptant à l’ensemble des problématiques de démolition sur ce type d’ouvrage.


EN RÉSUMÉ EN 2020

  • 35 chantiers sur sites industriels
  • + de 250m3 d’Hydrodémolition
  • + de 7.000m² de surfaces traitées